Propositions pour le tramway à Saint-Cyr-sur-Loire

Téléchargez la carte en PDF en cliquant ici

Un contexte

On parle depuis longtemps du tramway à Saint-Pierre-des-Corps, car beaucoup espéraient que la deuxième ligne y serait consacrée ; mais il en a été décidé autrement. Pourtant les études pour une troisième ligne sont déjà lancées, afin de relier la commune cheminote à Saint-Cyr-sur-Loire.

Pour l’instant, dans ces deux communes, les municipalités de communiquent pas de projet de tracé. C’est pourquoi, comme notre association l’a fait il y a bien longtemps pour la première ligne et pour Saint-Pierre-des-Corps, nous présentons ici des propositions pour le tracé au nord-ouest de Tours.

Quelques chiffres

Saint-Cyr-sur-Loire est la 3e commune du département la plus peuplée, avec environ 16000 habitants. Elle est bordée à l’ouest par le boulevard périphérique. A son extrémité nord, l’entrée de ville génère d’importants ralentissements de la circulation automobile aux heures de pointe.

La très grande majorité de l’habitat collectif existant et à construire est située à l’est de la commune (zones grisées), alors que l’ouest est occupé par de l’habitat individuel. Il s’agit donc en priorité de desservir les zones denses en habitat, en emploi, les établissements scolaires (lycées, collèges), mais aussi de proposer aux automobilistes entrants de déposer leur véhicule dans un parking-relais.

L’avenue Charles de Gaulle, axe structurant

Arrivant de Saint-Pierre des Corps par l’avenue de la tranchée, la ligne C entre dans Saint-Cyr par l’avenue Charles de Gaulle (souvent appelée avenue du Mans). Celle-ci est un axe majeur, une avenue large et droite, autour de laquelle se concentrent les habitats collectifs de la commune. En raison du coteau abrupt de la Loire, elle est aussi la seule entrée possible pour le tramway par le sud.

Deux propositions de tracé dans la moitié nord

Sur notre schéma, le tracé Est passe plus près des zones d’habitations des quartiers Ménardière et Central Park. Dans sa partie nord, il emprunte une rue étroite, mais où la circulation automobile est modérée. Un peu plus court que le tracé Ouest, il est en revanche plus éloigné du boulevard périphérique, ce qui peut être un inconvénient pour le bon emplacement d’un parking-relais.

Le tracé Ouest dessert au plus près Pôle Emploi et Cap Emploi (dédié aux handicapés). Il est à distance raisonnable des zones d’habitat collectif (maximum 700 m). Il pourrait desservir un parking-relais bien situé entre la boucle du périphérique et le Bd A-G Voisin, au niveau du Rond-Point de Meinerzhagen.

Pourquoi pas aller un peu plus loin

Nous proposons aussi d’étudier une version plus longue de la ligne (tracé prolongation sur le schéma) jusqu’à la Cité des Formations (CFA) et le Lycée Choiseul, qui est le lycée de secteur des jeunes de Saint-Cyr et d’autres communes du nord du département. A proximité se trouvent plusieurs entreprises et structures (CNAV, MGEN notamment), et ce sont au moins 3500 personnes qui viennent quotidiennement travailler dans ce quartier des Douets. Ce terminus permettrait aussi un accès au Parc de la Cousinerie. Enfin, en rejoignant la ligne de BHNS Tempo qui fait le tour de Tours-nord par l’est, on prolonge ainsi une ceinture au nord , facilitant les liaisons transversales.

En attendant le tramway

Le tramway est une solution qui répond aux enjeux climatiques, en même temps qu’il est une bonne solution en matière de ponctualité et de confort. Mais pour prétendre à une ligne de tramway, il faut démontrer qu’il y a un potentiel de voyageurs. Celui-ci est composé, en plus des habitués, de nouveaux usagers. Or, sur Saint-Cyr, le nombre de voyageurs a baissé, suite à une réduction de l’offre de bus en 2010 puis en 2013.

Pour cette raison, nous renouvelons tout d’abord notre demande pour une augmentation sensible de la fréquence sur les lignes existantes. Ensuite, pour préfigurer le futur réseau, et afin de faire monter ce potentiel d’usagers, une ligne de bus à haut niveau de service pourra être envisagée sur l’axe du tramway, avec d’autres lignes de bus en rabattement, ainsi que l’installation d’un parking-relais à l’entrée nord de la ville.

Si tout va bien, la deuxième ligne (Chambray-La Riche) entrera en service en 2025, soit 12 ans après la ligne A, ce qui est bien trop long. On sait en effet qu’une seule ligne ne fait pas un réseau.

Étant données les voies empruntées et la faible longueur de cette section, on peut imaginer que la desserte de Saint-Cyr-sur-Loire par le tramway ne sera pas trop coûteuse. Si les financements et la volonté politique suivent, on peut raisonnablement espérer l’ouverture de la ligne C en 2030.

Vincent Degeorge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s