Pourquoi pas le tramway au sud du mail Béranger ?

On connaît deux scénarios pour l’intégration du tramway sur le boulevard Béranger : les deux voies au nord du mail pour le premier, ou une voie de chaque côté pour le second.

Le premier choix est actuellement mis à mal par une première étude racinaire qui évoque un risque de fragilisation des arbres. Est-ce que la seconde hypothèse réglerait ce problème, dans la mesure où les deux voies du tramway y sont prévues à la même distance du mail, donc des arbres ?

Si ces inquiétudes pour les arbres étaient confirmées, la solution serait plutôt que ces deux voies séparées soient aux extérieurs, le long des trottoirs nord et sud du boulevard. Cette solution présente toutefois l’inconvénient d’avoir deux tranchées, donc deux chantiers en parallèle, ce qui entraîne de fait des coûts plus importants pour les travaux, les infrastructures, mais aussi une circulation plus complexe avec deux fois plus de points de croisement avec les automobiles, vélos et piétons.

Il existe une solution qui, étonnamment, n’a jamais été évoquée, et qui, selon notre association, présenterait de nombreux avantages :

Il s’agirait de placer les deux voies le long du trottoir sud du boulevard, à bonne distance du mail dont il serait séparé par une large double-voie pour les vélos. Cette proposition répond aux contraintes évoquées plus haut, à savoir : s’éloigner des arbres – on serait ici à 5 mètres au moins-, mais aussi être à plus grande distance des façades, pour limiter l’impact sonore et vibratoire et permettre mes entrées/sorties de garage de façon sécurisée, et n’avoir qu’une seule emprise, donc un seul chantier, et donc moins de points de croisements avec les autres utilisateurs de la voie publique que dans le cas où les voies sont séparées.

Au nord du mail, la largeur permettrait de conserver une voie dans chaque sens pour les automobiles, et deux voies de stationnements à la queue-leu-leu.

Aux extrémités du boulevard, sur la place Jean-Jaurès et au carrefour Saint-Eloi, l’espace disponible est suffisant pour faire deux girations à grand rayon, évitant ainsi un ralentissement trop important, et de bruyants crissements des roues.

Pour tous ces motifs, et au regard de l’importance de l’enjeu, l’ADTT demande donc à ce que cet autre scénario d’intégration sur le boulevard Béranger soit pleinement étudié.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s